Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog des privés d'emploi  cgt ales

Le chômage continue de monter : Que va-t-on faire de tout ces feignants de chômeurs ?

30 Novembre 2011 , Rédigé par Privés d'emploi Alès Publié dans #info

Lire la suite
Lire la suite

Chômeurs Tous mobilisés le 3 décembre !

29 Novembre 2011 , Rédigé par Privés d'emploi Alès Publié dans #Manifestations

Chômeurs Tous

mobilisés le 3 décembre !

3 12Devons-nous être nombreux à manifester notre mécontentement lors de la manifestation du 3 décembre à Paris ? Tous dans la rue le 3 décembre à Paris avec les chômeurs et les précaires ! Depuis les premières années de la création du CNR « Comité National de la Résistance » en 1945, qui instaurait le modèle social français, reste inégalée dans le monde occidental.

Les forces du capital n’ont cessé de lutter contre son application. Aujourd’hui, ce système est moribond, les vautours, les rapaces de la finance, des multinationales, nous étranglent et nous dépouillent de nos seules richesses qui étaient les services publics d’État.

Notre caisse Sécurité sociale qui garantit la protection contre les risques fondamentaux : Maladie, Maternité, Invalidité, Décès, Vieillesse/veuvage, Maladie professionnelle, Accidents du travail, Famille…est pillée. Nos caisses de retraite sont pillées. Nos Services publics sont pillés.

Actuellement, 10 000 000 d’habitants en France vivent sous le seuil de pauvreté, soit 952 euros mensuels, C’est un scandale !

Et dire que nous sommes au 21e siècle qui devrait être le siècle du progrès dans tous les domaines…mais les vautours ne pensent qu’à spéculer sur le chômage, la précarité et la misère qui les enrichissent. N’oublions pas que nous sommes désormais 7 milliards d’habitants sur notre planète terre, beaucoup devraient la quitter pour permettre aux plus riches de continuer à se gaver.

 

A méditer !

Lire la suite

La caravane des Privés d'Emploi et Précaires quelques vidéos

27 Novembre 2011 , Rédigé par Privés d'emploi Alès Publié dans #vidéo

Le 23 novembre au Puy en Velay

 

Nous sommes chômeurs parce que les patrons préfèrent licencier, précariser l’emploi et faire que le travail ne soit que souffrance au lieu d’être un moyen d’émancipation des individus. Nous sommes chômeurs – contre notre volonté – nous voulons travailler dans le respect de nos qualifications, nos anciennetés, notre santé, nous ne sommes pas des « assistés » comme l’affirme scandaleusement le Gouvernement qui veut nous utiliser – au travers le travail obligatoire pour les bénéficiaires du RSA – afin de continuer à tirer les acquis et droits sociaux vers le bas , comme il vient de le faire avec « le coup tordu » des jours de franchises.

 

 

 

 

 

 

 

Le 22 novembre à Vénissieux

 

Les comités locaux de la CGT chômeurs (Lorient, Paris, Alès, Nîmes, La Seyne sur Mer, etc..) ont été accueillis à Vénissieux (Vénissieux la rebelle !) du 22 au 24 novembre 2011 à la maison des fêtes et familles. Mme le Maire de Vénissieux, la Conseillère Générale du canton sud de Vénissieux, des adjoints et des conseillers municipaux, nous ont réservé un accueil très chaleureux et nous ont honorées par leur présence. Ils ont témoigné de leur engagement dans la lutte auprès des chômeurs, des travailleurs pauvres et des plus démunis. Un engagement qui n’est pas nouveau, car la Ville de Vénissieux a toujours ouvert ses portes aux comités et aux associations de chômeurs en lutte (ex : Lors des "marches contre le chômage " en novembre 2009). Nous remercions cette Ville et ses élus, pour la confiance et la fidélité qu’ils apportent à notre combat syndical.

 

 

 

 


 

 

Le 7 novembre à Alès

 

La caravane des privés d’emploi c’est installés devant la CAF d’Alès : plus de 100 budgets de vie ont été distribués.

 

 

 

Le 25 octobre à Saint Brieuc

 

Le Comité continue inlassablement la campagne actuelle sur les « budgets de vie » qui révèle implacablement s’il était besoin de le marteler au gouvernement, l’étendue ravageuse de cette misère humaine et sociale, insupportable pour la CGT.

 


Devant la CAF signature des budgets de vie et diffusion de tract.
Lire la suite

NON, A LA PRECARITE, À L’EXCLUSION ! OUI, AUX MOYENS DE VIVRE DECEMMENT !

27 Novembre 2011 , Rédigé par Privés d'emploi Alès Publié dans #pétitions

NON, A LA PRECARITE, À L’EXCLUSION ! OUI, AUX MOYENS DE VIVRE DECEMMENT ! BUDGET DE VIE...

 

arton35-e7805

La campagne nationale sur les budgets de vie, lancée officiellement à Longwy le 6 juillet dernier est largement engagée dans les départements, par nos comités locaux.

 

À ce jour, ce sont plus de 45 initiatives qui ont été réalisées ou qui sont programmées jusqu’au mois de décembre.

 

Toutes ces initiatives ont été préparées en lien avec les structures de la CGT et déjà plus de 1500 budgets de vie sont remontés au Bureau National et des centaines d’autres se trouvent encore dans les comités.

 

Cette campagne permet aux chômeurs et précaires d’exprimer leurs besoins sociaux, ce dont ils disposent (ou pas), en terme d’indemnisation, et sur quelle base,(ASS,AER,ARE,RSA…sans droits).. Cela concerne aussi les salariés précaires travaillant en contrat et en missions de courte durée, ainsi que de nombreux retraités vivant sous le seuil de pauvreté.

 

Les informations contenues dans les budgets de vie sur l’ensemble des départements nous permettront d’utiliser au mieux les indications récoltées et constituerons une aide et un support efficace pour impulser et organiser les actions spécifiques à venir.

 

Les questions qu’ils posent sont multiples et concernent tout autant les actifs que les privés d’emploi et précaires, si l’on considère que le débat est posé sous l’angle de la protection sociale, de l’utilisation faite des cotisations sociales, de leur origine et de leur destination.

 

Déjà, les premières analyses laissent apparaître que de nombreux privés d’emploi et précaires ont à faire face à plus de dépenses qu’ils n’ont de revenu, nombreux sont ceux qui ne consacre aucun budget pour se soigner, pour avoir une mutuelle, s’appareiller, ou se divertir.

 

Tous ces budgets de vie constituent une source d’information extraordinaire et seront un support d’argumentation redoutable lors des futures négociations.

 

C’est aussi un support à l’activité revendicative qui nous permettra d’exiger un emploi stable et correctement rémunéré, l’arrêt des suppressions de postes dans les services publics et le développement de ces mêmes services publics, un véritable plan industriel permettant la création d’emplois, un SMIC à 1700 euros et l’augmentation des salaires et pensions, une indemnisation qui nous permette de vivre décemment avec dans l’immédiat une augmentation de 300 euros de toutes les allocations chômage.

 

 

logo

Comité National CGT des Privés d’Emploi et Précaires

 

NON, à LA PRECARITE, À L’EXCLUSION !

OUI, AUX MOYENS DE VIVRE DECEMMENT !

 

Mon dernier métier -------------------------------------------------------------------------------------------------

Mon dernier salaire était de ------------------------------------------------------------------------------------- €uros

 

Je suis actuellement

  • Privé d’emploi ¨            au chômage depuis------------------------------------------------------
  • Précaire          ¨ 

 

Je suis indemnisé(e) au titre de : ARE ¨ -- AER ¨ -- ASS ¨ -- RSA ¨ -- AAH ¨

ou autre ¨ à préciser ------------------------------------------------------------------------------------

 

Je perçois à ce titre ------------------------- € de revenu de remplacement             

et un montant de -------------------------------- € d’allocations (familiales, logement….)

 

Le montant de mes frais mensuels est de :

-         Nourriture/ vêtements                                                                 -----------------------------

-         Loyer                                                                                            -----------------------------

-         Electricité, gaz, eau, téléphone, interne…                               -----------------------------

-         Education enfants (cantine, livres, frais de garde…)             -----------------------------

-         Impôts (sur le revenu, locaux…)                                                -----------------------------

-         Dettes                                                                                          -----------------------------

-         Santé                                                                                           -----------------------------

-         Mutuelle, Appareillage                                                               -----------------------------

-         Transports, Assurances                                                             -----------------------------

-         Frais pour la recherche d’emploi                                              -----------------------------

-         Culture, loisirs, vacances                                                           -----------------------------

                                                    TOTAL                                                ------------------------

 

Chaque mois, il me manque pour vivre dignement                            -----------------------------

 

Pour vivre normalement dans l’attente d’un emploi stable, choisi, qualifié et correctement rémunéré, par mois, il me faut :                                                                                      -----------------------------

  • J’exige que le Smic soit  à 1700 euros,
  • J’exige que tous les privés d’emploi soient indemnisés à 80% de leur ancien salaire si supérieur au Smic ou au minimum à hauteur de 80% de ce Smic,
  • J’exige une augmentation immédiate des revenus de remplacement de 300 euros.

Zone de Texte: Chômeur rebelle, Je me syndique à la CGT Nom – Prénom : Adresse : Mail : Téléphone : A découper et à envoyer au 263, rue de Paris à Montreuil 93100 Mail : chomeur@cgt.fr. Tel : 01 48 18 84 45  

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Inquiétudes sur la prime de Noël ......

26 Novembre 2011 , Rédigé par Privés d'emploi Alès Publié dans #Réactions du CN CGT des Privés d'emploi

Le Comité National interpelle le 1er Ministre et la Ministre de des solidarités et de la cohésion sociale

 

 

Inquiétudes sur la Prime de Noël

 

Nous avons interpellé le Premier Ministre pour connaître les intentions du Gouvernement concernant le versement de la prime de noël, la réponse tarde, et nos comités de chômeurs et précaires sont d’ores et déjà en cours de mobilisation* pour exiger son versement ainsi que son extension à tous les privés d’emploi et précaires.

 

 

 

Jean François KIEFER

Secrétaire Général CNPE

 

Montreuil le 25 Novembre 2011

 

 

* Appel de la CGT chômeurs à la manif nationale des chômeurs et précaires le 3 décembre 2011 à 13H30 à Paris, métro Gambetta.

 

 

 

 

Comité National CGT des Privés d’Emploi

 

 

Montreuil le 25 novembre 2011

 

 

 

A Monsieur le  Premier Ministre

Hôtel de Matignon

57, rue de Varenne

75700 Paris

 

 

 

Monsieur le Premier Ministre

 

A ce jour, aucune information, ne nous a été donnée sur le versement de la prime de noël.

 

Cette prime est l’un des acquis du mouvement des chômeurs et sa non reconduction serait  lourde de signification sur vos intentions à l’égard de populations qui connaissent une dégradation de leurs conditions d’existence et qui sont en augmentation constante.

 

Nous en profitons pour vous rappeler la revendication de notre organisation de porter le montant de la prime de noël à 500 € et de l’étendre à toute la population privée d’emploi ou précarisée.

 

Nous sommes en attente de votre décision et nos comités de chômeurs et précaires sont en cours de mobilisation pour exiger cette prime.

 

Dans l’attente de vous lire, veuillez agréer Monsieur le Premier Ministre l’expression de nos salutations distinguées.

 

 

 

Jean François KIEFER

Secrétaire Général CNPE

 

 

 


 

 

 

 

Comité National CGT des Privés d’Emploi

 

 

Montreuil le 25 novembre 2011

 

 

 

A Madame Roselyne BACHELOT – NARQUIN

Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale

72, rue de Varenne

75007 Paris

 

 

 

Madame la Ministre,

 

A ce jour, aucune information, ne nous a été donnée sur le versement de la prime de noël.

 

Cette prime est l’un des acquis du mouvement des chômeurs et sa non reconduction serait  lourde de signification sur vos intentions à l’égard de populations qui connaissent une dégradation de leurs conditions d’existence et qui sont en augmentation constante.

 

Nous en profitons pour vous rappeler la revendication de notre organisation de porter le montant de la prime de noël à 500 € et de l’étendre à toute la population privée d’emploi ou précarisée.

 

Nous sommes en attente de votre décision et nos comités de chômeurs et précaires sont en cours de mobilisation pour exiger cette prime.

 

Dans l’attente de vous lire, veuillez agréer Madame la Ministre l’expression de nos salutations distinguées.

 

 

Jean François KIEFER

Secrétaire Général CNPE

 

 

Lire la suite

LE 3 DECEMBRE, CHOMEURS ET PRECAIRES, OUVRIERS ET SANS DROITS.....

24 Novembre 2011 , Rédigé par Privés d'emploi Alès Publié dans #Manifestations

LE 3 DECEMBRE, CHOMEURS ET PRECAIRES, OUVRIERS ET SANS DROITS, CRIONS HAUT ET FORT NOTRE DROIT AU SALAIRE, AU TRAVAIL, ET AU DROIT DE VIVRE LIBRES ET DIGNES DANS CE PAYS.

 

Le capitalisme traverse encore une crise mondiale avec son cortège de licenciés, d'entreprises qui délocalisent et des nations qui se voient mises sous tutelle des banquiers, pour qu'elles payent les pots cassés des profiteurs.

 

Les gouvernements des pays européens ont mis leurs peuples au régime. clePartout, le mot austérité est là ; et quelle austérité… Moins de droits sociaux, moins de remboursements de médicaments et d'accès aux soins, augmentation de la TVA... La reforme calamiteuse des retraites est mise en place, au pas-de-charge. 


Et ce n'est pas fini !


Si nous ne rebellons pas contre les banksters et les patrons voyous appuyés sur un gouvernement aux attitudes mafieuses et réactionnaires, ils n'arrêteront pas le ravage de nos vies.

 

Nous devons aller à l'offensive.


De l'argent, il y en a, dans les banques et dans les poches du patronat. Cet argent c'est le nôtre, ils nous l'ont volé.On n'est pas des nantis, on n'est pas des pourris, on n'est pas des fraudeurs, on n'est pas " le can cer " de la société; quoi qu'en dise Laurent Wauquier, le portevaloches de l'UMP !

 

MANIFESTATION le 3 DÉCEMBRE 2011 à Paris

 

Les exploités, les chômeurs, les précaires, se sont réveillés en colère ; on vient de rogner leur salaire et leurs droits ; et ça va faire du vilain ; en travaillant fêtes et dimanche c'était la dèche partout face aux banksters flanqués de leurs actionnaires et qui rassemblent leurs mercenaires et leurs mouchards de la large droite et de son extrême. Face au gouvernement et son patronat dans tous les quartiers des cités on a jeté le cri d'alarme On est sans argent ni travail Debout et guerre à la misère, dehors les profiteurs !

 

POUR LES SALAIRES POUR L'EMPLOI, CONTRE LES BANKSTERS DES PLANS DE RIGUEUR.


NOUS, chômeurs précaires, DENONÇONS :

  • L'injustice, les sanctions, les radiations, la fin des droits. La précarité, le chômage, la misère. La perfusion de misère du RSA et le travail obligatoire gratuit, qui vise à l'esclavage.
  • L'augmentation du coût du logement, de l'énergie, de l'alimentation.
  • Les expulsions, les coupures d'énergie, les restrictions, les culpabilisations, la stigmatisation.
  • La pression pour se justifier en permanence, pour conserver le peu d'indemnités auxquelles nous avons droit.

Alors revendiquons HAUT et FORT :

  • LE SMIC à 1700 euros brut.

C'est possible et c'est urgent.

 

  • L' INDEMNISATION des chômeurs jusqu'au retour à l'emploi.

 

  • Un véritable SERVICE PUBLIC de l'Emploi et de la Formation Professionnelle.
  • LA PRIME DE NOEL il nous la faut. Pour tous les chômeurs, minimum 500 euros !


Rendez-vous à 13h30 place Gambetta (Mairie du 20ème arr.)
Comité National CGT des Privés d'Emploi 01 48 18 84 45 http : // chomeurs-cgt.fr chomeur@cgt.fr

Lire la suite

MANIFESTATION DES PRIVES D’EMPLOI, PRECAIRES, TRAVAILLEURS PAUVRES.....

21 Novembre 2011 , Rédigé par Privés d'emploi Alès Publié dans #Manifestations

 

 

Comité National CGT des Privés d’Emploi

 

 

 

MANIFESTATION DES PRIVES D’EMPLOI, PRECAIRES, TRAVAILLEURS PAUVRES.

SAMEDI 3 Décembre 2011 à 13h30

Départ place Gambetta à Paris

(Mairie du 20ème Arr.)

 

 LE 3 DÉCEMBRE - Moi, j’y vais !

 

Quand Messieurs SARKOZY/FILLON nous traitent, avec du mépris et des propositions indécentes concernant notre condition sociale, il ne faut pas baisser la garde !

Car ils ne sont que la courroie de transmission d’un gouvernement et d’un patronat qui n’a pas plus de respect.

 

Mais nous, chômeurs, précaires, travailleurs pauvres seront dans la rue le 3 décembre afin de manifester notre mécontentement contre les mesures d’austérité qui une fois encore vont toucher les plus démunis.

 

L’augmentation du chômage, la hausse du coût de la vie, des droits sociaux en berne, des entreprises et leurs emplois qui disparaissent, des logements et des loyers inabordables. Et nous, toujours sur le bord du chemin, à se faire balader par Pôle Emploi, d’un boulot précaire à l’autre – quand il y en a … !

 

Sinon, vogue la galère et l’hiver qui arrive, la pire des saisons pour les précaires et les foyers modestes. Les coupures d’énergie, les dépenses supplémentaires qui arrivent avec le froid.

 

Alors là, on dit NON

 

Cette fois encore il nous la faut la prime de Noël, la vraie, celle que l’on réclame depuis des années : 500 euros pour tous les demandeurs d’emploi, indemnisés ou pas.

Car les riches, eux, peuvent fêter Noël, avec tous les cadeaux que « le seigneur Nicolas » leur fait.

 

Des milliards, ils se sont goinfrés et sans en faire tomber une miette..... 

 

Pendant que les nantis vont partager entre riches tous les plaisirs avec l’argent qu’ils nous ont volé, pendant ce temps, … des vieux, des jeunes, des femmes, des hommes, des gosses ont faim... La crise économique pour nous, pour eux … la crise de foie.

 

La rage nous prend, rien qu’à entendre ce que vivent aujourd’hui les salariés, les retraités et leurs enfants. Il y a une grande colère qui monte et le 3 décembre – chômeurs, salariés nous battrons le pavé parisien. Partout en FRANCE, préparons ce moment revendicatif, car nous sommes une force, sur qui il faut compter.

 

Dans cette période précédent l’élection présidentielle, ceux qui gouvernent auront peut-être une oreille plus fine.

 

Et quant à ceux candidats futurs, ils doivent également nous entendre à leur tour.

 

Moi, je vais y aller à cette manif et leur dire ce que je pense.

 

Alors camarade, on y va nombreux, tu viens aussi et avec du monde.

 

Tous à PARIS le 3 décembre

 

 

MANIFESTONS

TOUS ENSEMBLE,

PRIVES D’EMPLOI, PRECAIRES,

TRAVAILLEURS PAUVRES.

SAMEDI 3 Décembre 2011 à 13h30

Départ place Gambetta à Paris

(Mairie du 20ème Arr.)

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

RASSEMBLEMENT MERCREDI 23 NOVEMBRE.....

17 Novembre 2011 , Rédigé par Privés d'emploi Alès Publié dans #Manifestations

Le 23 novembre au Puy en Velay, passage de la caravane des privés d'emploi, rassemblement pour dénoncer les propos infâmes tenus par le ministre Wauquiez, rappelons que c'est le maire de la ville.
 Départ le 22, rencontre avec le comité des Privés d'emploi de Vénissieux.

Contact : UL CGT ALES 04 66 30 04 57 ou par mail
Lire la suite

Communiqué

2 Novembre 2011 , Rédigé par Privés d'emploi Alès Publié dans #Manifestations

 

Dans le cadre de la campagne lancée par la CGT sur les salaires, le Comité National CGT des Privés d’Emploi et précaires mène une initiative nationale « budget de vie ».

 

Depuis le mois de juillet 2011, le Comité National des Privés d’Emploi et précaires s’est engagé dans cette campagne pour la hausse des salaires, des allocations chômage, des minima sociaux et des pensions de retraite. Au travers de ces nombreuses initiatives, nous revendiquons, une meilleure répartition des richesses. Dans le cadre de la campagne « budget  de vie », la caravane des chômeurs sillonne la France pour rencontrer les précaires, les privés d’emploi et faire connaître les luttes menées par la CGT.

 

Dans le Gard, plusieurs rencontres sont programmées, à Alès le 7 novembre à 10 h devant la CAF. A Nîmes, le 9 novembre, le rendez-vous est fixé à 11h à l’Union Locale CGT pour une opération escargot, suivi entre midi et 14h d’un pique-nique devant la préfecture et d’une rencontre avec le MEDEF, puis déploiement en ville active et carré Sud.

 

A noter aussi, que la caravane fera une halte le 23 novembre au Puy en Velay dont le maire L. Wauquiez a tenu des propos insultants en mars, nous désignant comme des assistés et des profiteurs. Soyons nombreux à tous ces rendez-vous pour exprimer notre colère.

 

L’objectif final est d’organiser une grande manifestation le 3 décembre à Paris. L’appel est lancé vers toute notre organisation CGT.

Nous sommes les victimes d’une crise créée par le capitalisme. L’argent qui leur sert à boursicoter, ils l’ont volé aux travailleurs. La crise, c’est eux, nous ne la paieront pas !

 

Bernard Vire

Comité des Privés d’Emploi et Précaires CGT « Chômeurs Rebelles » du bassin d’Alès

Lire la suite