Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog des privés d'emploi  cgt ales

Vrais chiffres chômage décembre 2012, 6900 chômeurs de +, malgré 307700 radiés

28 Janvier 2013 , Rédigé par Privés d'emploi Alès Publié dans #info

21 700 radiations de + que le mois précédent, ça explique en partie la hausse + modérée des chômeurs supplémentaires par rapport à novembre 2012.

PIAULE_EMPLOI2-25-90a4a

+ 24,5% concernant les radiations administratives ( les punis ), par rapport au mois précédent.

Les sorties des listes pour « reprise d’emploi » ne représentent que 20,1% du total des sorties de pôle emploi.

112 937 offres d’emploi ce jour, pour + de 9 millions de privés d’emploi ( y compris les invisibles, Rsa et autres situations )

Rappel : Janvier augmentation du montant RSA et de l’ASS + 26 et + 27 centimes par jour, soit 1 quart de baguette, soit à peine une cigarette, ça ne couvrira certainement pas les diverses augmentations prévues en 2013, donc les personnes déjà moins de 2 fois sous les seuils de pauvreté, vont être dans des situations toujours + épouvantables, c’est tout simplement ignoble et méprisant.

 

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, Décembre 2012 :

- Défauts d’Actualisation : 209 700, 44,6 % des sorties des listes
- Radiations Administratives (les punis) : 46 700, 9,9 % des sorties

- Autres Cas ( mystérieuse rubrique, les morts, suicidés, emprisonnés ?) : 51 300, 10,9 % des sorties.

soit 307 700 radiés des listes ( 65,4 % ) pour autres motifs que :

- Stages parking : 31 200, 6,6 % des sorties.

- Arrêts maladie, maternité etc : 36 600, 7,8 % des sorties.

- Reprises d’emploi déclarées : 94 600, ne représentent que 20,1 % des sorties des listes de pôle emploi, et encore, y compris contrats aidés, etc ..

Demandeurs d’emploi par catégories :

A : 3 132 900 + 0 % ( + 10 % sur 1 an )
B : 612 400 – 0,9 % ( + 8,9% sur 1 an )
C : 882 300 + 1,8 % ( + 4,7 % sur 1 an )
D : 265 400 – 0,7 % ( + 11,8 % sur 1 an )
E : 355 800 – 0,4 % ( – 1,9 % sur 1 an )

TOTAL : 5 248 800 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 8,1 % sur 1 an, + 6 900 en 1 mois.

TOTAL, dom-tom compris : 5 615 000 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de page )

Quelques chiffres qui parlent :

Chômage Longue durée ( entre 2 et 3 ans ) : + 7 % sur 1 an
Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 18,6 % sur 1 an

+ d’1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 ( 51 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité ( ASS, AER …)

Offres d’emploi dispo, dernier chiffre connu : 112 937

 

Le + scandaleux, LES DEMANDEURS d’EMPLOI INVISIBLES, complètement en dehors des statistiques

Ne sont pas comptés dans ces 5 615 000 demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

1 329 700 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 100 000 environ de foyers (chiffre sous estimé datant de l’an passé) , seuls 770 300 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d’autres suivis ( associations, collectivités locales etc ) en sachant qu’un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d’un demandeur d’emploi en son sein.

+ 1 000 000 au bas mot, de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité, ne sont pas inscrits à Pôle emploi

+ des centaines de milliers, voire peut être + d’1 million de SANS-DROITS, principalement :

- des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeur d’emploi, qui comme vous le savez n’ont même pas droit au RSA. ( quasi unique en Europe )

- des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 650€ d’allocation chomage, ou 743€ d’allocation adulte handicapé, vous n’aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 608€ par mois, si vous ètes NON SDF.

- on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable

- des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA, et qui n’ont pas encore l’age pour la retraite ou le minimum vieillesse « ASPA » ( 67 ans) ASPA récupérable sur le patrimoine au décès.

- des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA

- on peut également évoquer, des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d’emploi, en concurrence avec les autres ( même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voir gratuits)

- on peut évoquer enfin, des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d’emploi en parallèle.

Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 9 MILLIONS demandeurs d’emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

Sources : Rapport complet de la DARES de 19 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias ) : http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/p…

 

Source : agoravox

Lire la suite

Rassemblement 31 janvier 2013

28 Janvier 2013 , Rédigé par Privés d'emploi Alès Publié dans #Manifestations

RASSEMBLEMENT devant la

 

SOUS-PREFECTURE D'ALES avec

 

PIQUE-NIQUE à partir de 11 heures

 

PDF - 410.1 ko

 

 

Lire la suite

En fait d’emploi durable ils veulent accéler le grand carroussel de la précarité

28 Janvier 2013 , Rédigé par Privés d'emploi Alès Publié dans #info

En fait d’emploi durable ils veulent accéler le grand carroussel de la précarité

Ci-dessus un extrait (page 68) du rapport que la Cour des Comptes a publié le 22 janvier sur le marché du travail.

Accélérer une vitesse, ce n’est pas très français, soit dit en passant. On augmente une vitesse de reclassement ou on accélère le reclassement si on veut. Mais il n’est pas impossible que cette faute de français en dise long : ira-t-on jusqu’à accélérer l’accélération ?


Il ne s’agit pas ici d’ironiser gratuitement. Ce dont il est question est dramatique.

Ce qu’ils appellent “reclassement” ce sont tout confondu :

  • des CDD de 6 mois ou plus
  • des CDI,
  • des emplois qui conviennent
  • d’autres qui ne conviennent pas
  • des emplois correctement payés
  • des emploi sous-payés

Pour eux ça ne fait aucune différence. Que le privé d’emploi retrouve un emploi qui lui convienne ou pas ne les intéresse pas. Seul compte le “résultat” : il ne touche plus le chômage et cotise à nouveau.

Le carrousel de la précarité est déjà une réalité massive :

Le graphique ci-dessus (page 58 du rapport de la Cour des Comptes) montre l’explosion de ce que l’Unedic appelle l’activité réduite : ce qu’on appelle dans la vie courante les “petits boulots” qu’on accepte en attendant d’en avoir un “vrai” et parce qu’il faut bien faire rentrer un peu d’argent.

Cette précarité touche de plein fouet un catégorie socio-professionnelle en particulier : les ouvriers. Elle est la forme moderne de l’exploitation de la classe ouvrière.

Alors forcément “accélérer la vitesse de reclassement”, dans la mesure où la qualité du reclassement est hors-sujet, ça revient à accélérer les allers-retours entre travail et chômage. C’est faire le choix d’aggraver la précarité. Et si c’était l’objectif ?

Lire la suite

Lutter, c'est aussi se former !

28 Janvier 2013 , Rédigé par Privés d'emploi Alès Publié dans #info

http://a51.idata.over-blog.com/2/94/94/05/IMAGES-UL/IMAGES-UL-2/formation2013.JPG

Lire la suite

A Alès, les précaires recensent les immeubles vides sondage Midi- Libre

23 Janvier 2013 , Rédigé par Privés d'emploi Alès Publié dans #Collectif de Soutien aux Sans-abri

 

A Alès, les précaires recensent les immeubles vides

Sondage Midi Libre
Doit-on réquisitionner les immeubles vides pour les mal-logés ?
 
Oui
59.6 %
 
Non
40.4 %
Nombre de votants: 428

 

 

ADRIEN BOUDET
22/01/2013, 06 h 00
Hier, le collectif a collé une vingtaine d’affiches sur des bâtiments vides.
Hier, le collectif a collé une vingtaine d’affiches sur des bâtiments vides. (Photo ALEXIS BETHUNE)

Plus de 500 personnes sont en grande difficulté dans la capitale cévenole. Le Collectif de soutien aux précaires (CSP) réclame un lieu de vie. Hier, il a collé des affiches sur une vingtaines d'immeubles inoccupés.

"Ce bâtiment est actuellement vide. Trouvez-vous ça normal ?" Hier matin, sur une bonne vingtaine d’immeubles alésiens, le collectif de soutien aux précaires  a collé ce type d’affiches.

Une opération destinée à interpeller la population et à mettre la pression sur les autorités pour obtenir rapidement un lieu de vie destiné aux sans-abri.

"Les bâtiments inoccupés que nous avons recensés sont publics, explique Bernard Vire, de la CGT.

Il y en a qui font plusieurs centaines de m2 ! Et à Alès, selon la sous-préfecture, il y a entre 500 et 550 personnes mal logées, vivant dans un bâtiment insalubre dans leur voiture ou même dehors."

"On ne va pas se faire balader de table ronde en table ronde !"

Jacques Giniers, de la Ligue des droits de l’Homme Depuis mars 2012, suite à une enquête auprès de ces populations, le collectif demande l’obtention d’un local destiné à accueillir les personnes en difficulté de manière transitoire pour leur permettre de se reposer, dormir quelque temps, souffler, se reconstruire ou encore effectuer des démarches de recherche d’emploi. "Elles pourraient se poser, participer à à la gestion du lieu (hygiène, cuisine, lessive, etc) de façon autogérée.

Ça ne va pas à l’encontre de ce qui existe maintenant. À terme, on aimerait qu’il y ait dans ce lieu une vraie vie, avec une bibliothèque, une vie culturelle, etc", explique Jacques Giniers de la Ligue des droits de l’Homme.

Rendez-vous avec les autorités le 30 janvier

Une table ronde a été convoquée pour le mercredi 30 janvier à 14 h 30 en préfecture en présence du sous-préfet, du maire, de la Croix-Rouge, de la Clède, du Saje (Service d’accueil de jour des exclus) et du Collectif.

"L’ordre du jour est bien le lieu d’accueil. Mais il faut que ça aboutisse, insistent Jacques Giniers et Bernard Vire. On ne veut pas se faire balader de table ronde en table ronde. Nous, on a fait le recensement, on leur a donné nos arguments, à eux de nous faire une proposition."

Lire la suite

Collectif de Soutien aux Sans-abri affichage le 21/01/2013

23 Janvier 2013 , Rédigé par Privés d'emploi Alès Publié dans #Collectif de Soutien aux Sans-abri

PHOT0003.JPG

 

PHOT0004.JPG

 

PHOT0005.JPG

 

PHOT0006.JPG

 

PHOT0007.JPG

 

PHOT0008.JPG

 

PHOT0009.JPG

Lire la suite

ALÈS Des SDF… Et des locaux publics ou privés “vides” !

22 Janvier 2013 , Rédigé par Privés d'emploi Alès Publié dans #Collectif de Soutien aux Sans-abri

ALÈS Des SDF… Et des locaux publics ou privés “vides” !

En décembre dernier, à l’initiative du Collectif de Soutien aux Précaires, une quinzaine de repas chauds ont été distribuée à la Bourse du travail.

Affichage et distribution de tracts… Hier, le Collectif de Soutien aux Précaires est descendu dans les rues alésiennes pour sensibiliser la population aux difficultés que rencontrent les SDF ou mal-logés. “Selon les chiffres officiels, ceux donnés par la sous-préfecture et certains élus, il y aurait environ 550 mal-logés à Alés“, annonce Bernard Vire, de la CGT chômeurs et membre du Collectif de Soutien aux Précaires.

 

La population nous a plutôt bien accueilli (…) Un grand nombre de personnes se rendent compte que la précarité est à nos portes”, rajoute le responsable syndical. Le collectif de Soutien aux Précaires porte depuis plus d’un an, un projet de lieu d’accueil, où “les mal-logés pourraient venir se reposer” quelques heures. Un “point d’information” pourrait compléter le lieu pour aider le public  en difficulté à se réinsérer dans la société.

A l’incontournable argument, “le manque de moyens“, Benard Vire met en avant les centaines de mètres carrés inoccupés, comme “les bâtiments publics ou les banques dont les administrateurs ont déménagé“.

Le 30 janvier le Collectif doit être reçu par le sous-préfet. Une bonne nouvelle pour le collectif qui garde cependant la tête froide. “Le combat continue, on ne lâche rien“, scande Bernard Vire.

C.M

Lire la suite
Lire la suite

Vingt immeubles vides recensés par le CSP (Midi Libre 22/01/13)

22 Janvier 2013 , Rédigé par Privés d'emploi Alès Publié dans #Collectif de Soutien aux Sans-abri

csp 001

Lire la suite

Makadam fait ses comptes....

22 Janvier 2013 , Rédigé par Privés d'emploi Alès Publié dans #vidéo

 


 
Lire la suite
1 2 > >>