Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog des privés d'emploi  cgt ales

Alès : Retour sur la journée du 26 juin 2014......

28 Juin 2014 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

Alès : Retour sur la journée du 26 juin 2014......

APRÈS L’ÉCHEC DE LA JOURNÉE D'ACTION DU 26 JUIN CERTAINS SE QUESTIONNENT SUR L'ESSOUFFLEMENT DU MOUVEMENT SOCIAL.

MAIS Le Mouvement Social a moins besoin de Vacances que de CONVERGENCE des luttes, il aurait été certainement opportun "d'accrocher le wagon" de la lutte des cheminots et des Intermittents plutôt que de lancer une Journée d'Action contre LA REFORME TERRITORIALE une semaine après la reprise du travail des Cheminots qui eux se battaient (seuls) contre LA REFORME FERROVIAIRE.....

EXTRAIT DE L'INTERVENTION FAITE DEVANT LA SOUS-PRÉFECTURE D'ALES

C’EST LA SOUS RÉMUNÉRATION DU TRAVAIL QUI A PROVOQUE LA CRISE ÉCONOMIQUE ET SOCIALE. EN 1981, LES DIVIDENDES VERSES AUX ACTIONNAIRES REPRÉSENTAIENT EN MOYENNE 10 JOURS DE TRAVAIL PAR SALARIE DANS LES ENTREPRISES EN 2012 ILS EN REPRÉSENTAIENT 45 JOURS.

EST-IL NORMAL QUAND PRES DE 9 MILLIONS DE PERSONNES VIVENT SOUS LE SEUIL DE PRÉCARITÉ AVEC MOINS DE 980 EUROS PAR MOIS QUE D’AUTRES S’ENGRAISSENT SUR LES RICHESSES DU TRAVAIL PRODUITES PAR LES SALARIES ? 43 MILLIARDS D’EUROS DE DIVIDENDES ONT ÉTÉ AINSI REDISTRIBUÉS AUX ACTIONNAIRES DES ENTREPRISES DU CAC 40 EN CE DÉBUT D’ANNÉE SUR LES BÉNÉFICES DE 2013, SOIT 4 % DE PLUS PAR RAPPORT à 2012. ET MALGRÉ CELA LE PATRONAT EN REDEMANDE.

NOUS POUVONS TRANSFORMER NOS SITUATIONS DE TRAVAIL ET CONSTRUIRE UN AVENIR DE PROGRÈS SOCIAL, MAIS RIEN NE SE FERA SANS L'INTERVENTION DES SALARIE-E-S.

CES DERNIÈRES SEMAINES ONT ÉTÉ MARQUÉES PAR DES LUTTES ET DES MOBILISATIONS GRANDISSANTES DANS LE PUBLIC COMME DANS LE PRIVE, DANS LA SANTÉ, A LA SNCF, AVEC LES INTERMITTENTS DU SPECTACLE, LES RETRAITES, QUI SE CONCRÉTISENT PAR DES SUCCÈS SUR LES SALAIRES, SUR L'EMPLOI, LES CONDITIONS DE TRAVAIL... A L'EXEMPLE DES FRALIB, SAM TECHNOLOGIES, URBASER, SENERVAL, MONOPRIX...

ENSEMBLE, IL NOUS FAUT AGIR POUR UN CHANGEMENT DE POLITIQUE ÉCONOMIQUE ET SOCIALE, EN EXIGEANT :

* DE PORTER LE SMIC A 1700 EUROS BRUT PAR MOIS COMME BASE DES GRILLES DE SALAIRES.

* D'OUVRIR DES NÉGOCIATIONS SALARIALES DANS LES ENTREPRISES.

* D'AUGMENTER LES SALAIRES, LE POINT D'INDICE DANS LA FONCTION PUBLIQUE, LES PENSIONS ET LES MINIMA SOCIAUX.

* DE STOPPER LES SUPPRESSIONS D'EMPLOI ET CRÉER DES DROITS NOUVEAUX POUR LES REPRÉSENTANTS DES SALARIES DES ENTREPRISES.

* DE DÉVELOPPER LES POLITIQUES PUBLIQUES ET LES MOYENS DES SERVICES PUBLICS.

* DE REFORMER LA FISCALITÉ EN PROFONDEUR, CRÉER DE NOUVELLES TRANCHES D’IMPÔTS POUR LES HAUTS REVENUS.

* DE RAMENER L'AGE DE DÉPART A LA RETRAITE A 60 ANS POUR TOUS ET DES DÉPARTS ANTICIPES POUR TRAVAUX PÉNIBLES.

* DE CRÉER UN POLE FINANCIER PUBLIC ET ÉTABLIR UN MÉCANISME DE CRÉDITS A TAUX RÉDUITS POUR L'INVESTISSEMENT PRODUCTIF.

* DE TAXER LES MOUVEMENTS SPÉCULATIFS DE CAPITAUX ET ÉRADIQUER LES PARADIS FISCAUX.

PARTOUT, INTERPELLONS LES DIRECTIONS D'ENTREPRISES, LES EMPLOYEURS, AFIN QUE NOS EXIGENCES SOCIALES RÉSONNENT DANS TOUT LE PAYS, ET NOTAMMENT LES 7 & 8 JUILLET PROCHAINS, LORS DE LA CONFÉRENCE SOCIALE.

ENSEMBLE, IL S'AGIT DE LUTTER ET DE S'ORGANISER SUR LES LIEUX DE TRAVAIL : LE SYNDICAT ÇA SERT A ÇA ! LA CGT EST OUVERTE ET DISPONIBLE A TOUTES ET TOUS.

QUE L'ON SOIT SALARIE-E-S D'UNE PETITE OU D'UNE GROSSE ENTREPRISE, AGENTS TITULAIRES OU NON DE LA FONCTION PUBLIQUES, RETRAITE-E-S OU PRIVE-E-S D'EMPLOIS

POUR STOPPER CETTE RÉGRESSION SOCIALE QUI VISE A NOUS RAMENER AU 19éme SIÈCLE, DÉTRUISANT NOS CONQUÊTES SOCIALES ET LE PROGRAMME DU CONSEIL NATIONAL DE LA RÉSISTANCE, MIS EN PLACE PAR LES LUTTES DE NOS ANCIENS, NOUS DEVONS RÉAGIR…

LES RICHESSES DU TRAVAIL, C’EST NOUS, LES SALARIES QUI LES CRÉONS !!

N’OUBLIONS JAMAIS CELA

ENSEMBLE, EXIGEONS UN CHANGEMENT DE CAP ET FAISONS AVANCER NOS REVENDICATIONS

POUR L’UNION LOCALE CGT D’ALES, L’HEURE N’EST PLUS A UN SEMBLANT DE DIALOGUE SOCIAL DANS LES SALONS, L’HEURE EST A LA CONFRONTATION SOCIALE, COMME L’ONT EXPRIME LES CHEMINOTS ET COMME CONTINUENT A L’EXPRIMER LES INTERMITTENTS DU SPECTACLE DEPUIS PLUSIEURS JOURS

Alès : Retour sur la journée du 26 juin 2014......
Lire la suite

L'ouverture à la concurrence des services ferroviaires ............

25 Juin 2014 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

Lire la suite

Rassemblement le 26 juin à partir de 10h30 devant la Sous-préfecture

25 Juin 2014 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

LE PACTE DE RESPONSABILITÉ PORTE BIEN SON NOM

Car c’est bien lui qui sous prétexte d’alléger les cotisations des entreprises, est responsable d’un "transfert de charges" de votre patron, sur votre porte monnaie, et donc contre votre pouvoir d’achat.

Car ce qu’il ne paiera pas, il faudra bien que quelqu’un le paie !

C’est vous la cible !

Les 30 milliards d’allègements sur les cotisations patronales, c’est vous qui allez les payer, par:

L’augmentation des cotisations mutuelles,

Le déremboursement de nouveaux médicaments et actes médicaux,

L’augmentation des impôts, et la baisse des services de santé et hospitaliers.

Rassemblement le 26 juin à partir de 10h30 devant la Sous-préfecture
Rassemblement le 26 juin à partir de 10h30 devant la Sous-préfecture
Lire la suite

MONSANTO...........

25 Juin 2014 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

Lire la suite

La presse parle de l'Union Locale CGT d'Alès...

20 Juin 2014 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

La colère gronde.........et si les Cheminots nous montraient .....la voie ?

Il n'y a plus qu'à accrocher les wagons à leur lutte...

La colère gronde ....et si les Cheminots nous montraient ....la voie ?

La presse parle de l'Union Locale CGT d'Alès...
La presse parle de l'Union Locale CGT d'Alès...
Lire la suite

La gêne occasionnée - la Parisienne Libérée.......

20 Juin 2014 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

Lire la suite

Publié depuis Overblog

20 Juin 2014 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

L'Union locale CGT d'Alès veut amplifier le mouvement social autour de ses revendications. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
>

Réforme ferroviaire, pacte de responsabilité, chômage, rythmes scolaires... Autant de sujets pour lesquels l'Union locale CGT d'Alès ne lâche rien de ses revendications, à l'heure où le mouvement des cheminots continue sur la même voie.


"Il est grand temps que le patronat écoute nos revendications et que le gouvernement prenne des décisions importantes en faveur des plus défavorisés", expliquait ce matin à la Bourse du travail le syndicaliste Bernard Vire, en présence de ses camarades de la CGT. Ils se sont réunis pour rappeler, point par point, les sujets sur lesquels ils expriment un désaccord.

Pacte de responsabilité


Parmi eux, le pacte de responsabilité proposé par le président de la République. Après les nombreuses mobilisations organisées dans rues d'Alès, le syndicat reste "formellement opposé à la mise en œuvre de ce projet". Il décline également la proposition du député du Gard Fabrice Verdier de participer à un observatoire local de l’impact des mesures proposées par le gouvernement dans le cadre de ce pacte.

Réforme ferroviaire


Ensuite, le mouvement des cheminots contre la réforme ferroviaire. Huitième jour de grève aujourd'hui. "Nous avons dit qu'il fallait une réforme mais pour améliorer notre outil de travail, pas pour le casser", note Franck Taverner. "C'est ce même gouvernement qui a fermé la ligne Alès-Bessèges et qui nous dit aujourd'hui que nous prenons les usagers en otage ", déplore t-il. Hier, une délégation de cheminots aurait été reçu par le préfet du Gard afin de faire remonter les revendications des grévistes. En attendant, l'action se poursuit.

Éducation


Pascale Montané, enseignante au lycée Prévert à Saint-Christol-lès-Alès, dénonce les sur-effectifs dans les classes, "jusqu'à 38 élèves pour un seul professeur" mais aussi la "dématérialisation des copies", c'est-à-dire la correction des examens via un système numérique. "Depuis deux ans ce dispositif est pris en charge par une entreprise privée. Il y a énormément d'éléments techniques qui ne sont pas au point mais là, on a su trouver de l'argent pour traiter le problème. Par contre, on a du personnel avec des contrats précaires et des salaires indécents. On utilise l'argent de nos impôts pour financer des structures privées", regrette l'enseignante.

Les contestations des syndicalistes CGT ne s'arrêtent pas là. Alain Martin, membre du bureau alésien, s'élève à son tour contre la réforme territoriale, "qui va supprimer de l'emploi public et éloigner le citoyen des services de proximité".

Autre sujet : la revalorisation des pensions et retraites pour lequel une nouvelle journée d'action est prévue le 30 septembre prochain. Sans oublier la réforme des rythmes scolaires, "qui va créer des disparités selon les collectivités". Nous l'aurons compris, l'Union locale CGT d'Alès est en colère.

Lire la suite

Comité National CGT des Privés d’Emploi

20 Juin 2014 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

Comité National CGT des Privés d’Emploi

Motion de soutien aux cheminots

Le service public est le seul patrimoine

de ceux qui n'en ont pas.

En grève depuis le 10 juin pour une autre réforme du système ferroviaire et en réponse au gouvernement et à la direction qui remettent en cause le service public et le statut des cheminots et contrairement à ce qui est annoncé, la mobilisation est forte et nos camarades cheminots déterminés

Le Comité National des privés d'emploi et précaires tient à saluer la détermination des salariés et leur apporte tout son soutien.

Le gouvernement feint de ne pas comprendre la nature et la portée du conflit, il tente le rapport de forces.

Agissant ainsi une fois de plus, il met en œuvre les exigences de l'Union Européenne.

L'ouverture à la concurrence exige l'éclatement de la SNCF et la remise en cause des garanties collectives statutaires des agents.

Les déclarations du patronat, de Hollande et de son secrétaire d'Etat Cuvillier appelant à l'arrêt de la grève, s'appuyant sur le soutien affiché d'organisations minoritaires à leur projet de réforme, sont inacceptables. Elles manifestent leur peur et leur inquiétude devant la puissance du mouvement de grève des salariés de la SNCF, qui exigent que le gouvernement retire son projet et engage immédiatement des négociations sur la base des revendications des cheminots.

A côté de la lutte puissante des intermittents du spectacle et d'autres, ils démontrent avec force que la régression sociale n'est pas inéluctable !

Montreuil, le 18 juin 2014

Jean François KIEFER

Secrétaire Général CNPE

Lire la suite

Sur la route des Ondes une émission de Radio Grille Ouverte 88.2

19 Juin 2014 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

Sur la route des Ondes une émission de Radio Grille Ouverte 88.2

A Alès vient de se créer" l'observatoire contre les discriminations", à l'initiative d'associations comme la Ligue des Droits de l'Homme et l'Amicale des Algériens d'Alès et la Grand Combe. Rencontre avec des membres de l'Observatoire et le public présent lors d'une réunion publique de présentation.

émission animée par Cathy Rouveyrol

Lire la suite

Publié depuis Overblog

19 Juin 2014 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

Réforme ferroviaire, pacte de responsabilité, chômage, rythmes scolaires… Autant de sujets pour lesquels l’Union locale CGT d’Alès ne lâche rien de ses revendications, à l’heure où le mouvement des cheminots continue sur la même voie.

Lire la suite
1 2 3 > >>