Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog des privés d'emploi  cgt ales

VOUS POUVEZ QUESTIONNER ....MAX ROUSTAN

29 Mai 2015 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

VOUS POUVEZ QUESTIONNER ....MAX ROUSTAN
VOUS POUVEZ QUESTIONNER ....MAX ROUSTAN
VOUS POUVEZ QUESTIONNER ....MAX ROUSTAN

Midi-Libre donne la possibilité de questionner Max ROUSTAN, un an après son Election..

Les sujets à aborder ne manquent pas (Refus implantation Lieu de Mémoire de Mineurs, Remise aux normes de sécurité de la Bourse du Travail, Réouverture de la Ligne Ferroviaire Alès-Bessèges et non pas un Tram-Bus, etc...)

Alors à vos stylos (ou plutôt à vos claviers) même si, comme vous pourrez le constater il ne répond à aucune question.

Ci-après, copie d'une question posée depuis plus d'un mois et toujours sans réponse...

M. ROUSTAN, vous qui posez fièrement avec une lampe de mineur sur votre bureau, M Roustan, pourquoi bloquez vous l'implantation de l'Exposition de la Mémoire Minière sur le Site de Destival alors que tous les financements sont là ?


Pourquoi ne répondez-vous pas aux multiples sollicitations de l'Association des Amis de Ladrecht et pourquoi avez-vous laissé fermer l'accès du site conduisant à la Fresque ?


Ce lieu marqué par l'une des plus grandes Lutte des Mineurs Cévenols soutenus par toute une Population avec un retentissement Régional, National et International.


ALORS LE PÔLE MÉCANIQUE C’EST BIEN BEAU MAIS IL SERAIT PEUT-ÊTRE BON DE RAPPELER QU’IL EST CONSTRUIT SUR UN SITE MINIER QUI AVAIT PERMIS AU BASSIN ALÉSIEN DE VIVRE ET DE PROSPÉRER GRÂCE AU TRAVAIL DES MINEURS DONT CERTAINS Y ONT LAISSE LEUR VIE.


De plus quand pensez vous entamer les travaux de mise aux normes de sécurité de la Bourse du Travail d'Alès qui accueille chaque jour de très nombreux salariés dans la détresse suite à des problèmes avec leur employeur mais aussi dans l'insécurité du fait de l'état des lieux...

Accédez au questionnaire en cliquant sur le lien ci-dessous...

Lire la suite

LES FONCTIONNAIRES NOUVELLE CIBLE DES MEDIAS

29 Mai 2015 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

LES FONCTIONNAIRES NOUVELLE CIBLE DES MEDIASLES FONCTIONNAIRES NOUVELLE CIBLE DES MEDIAS
LES FONCTIONNAIRES NOUVELLE CIBLE DES MEDIAS
Revoir le JT de 20h du jeudi 28 mai 2015 en replay. Retrouvez également l'ensemble des magazines de France Télévisions sur francetv info.
Revoir le JT de 20h du jeudi 28 mai 2015 en replay. Retrouvez également l'ensemble des magazines de France Télévisions sur francetv info.

Après avoir stigmatiser les demandeurs d'emploi qui seraient des "profiteurs" qui ne voudraient pas travailler et qu'il faudrait donc obliger à accepter tout et n'importe quoi.

Après nous avoir fait comprendre que tous ces demandeurs d'emplois profiteraient du système et qu'il conviendrait donc de pouvoir contrôler leur compte bancaire à ces "Assistés"

Voilà que maintenant ce sont les Fonctionnaires qui sont dans le collimateur.

En effet depuis 2 jours au Journal de 20 Heures de la 2 ce sont eux qui font la une.

Hier, un "Expert" nous affirme dans un premier temps (graphiques type Lenglet à l'appui) que malgré le blocage du point d'indice depuis 2010 et les différentes augmentations de cotisations sociales depuis cette même date, le salaire MOYEN des Fonctionnaires Territoriaux aurait malgré tout progressé de.... 0,7 % .

Et oui vous ne rêvez pas ils osent. Comme disait Audiard : "Les Cons ça osent tout et c'est même à ça qu'on les reconnait.....

Or une Etude de l'INSEE nous indique que le Salaire Médian des Fonctionnaires Territoriaux est de.......... 1 666 € et que c'est dans la Fonction Publique Territoriale que les 10 % les moins bien rémunérés ont les salaires les plus....bas 1 337 €

Ce soir, ce même "Expert" enfonce le clou en nous disant que ces feignants de Fonctionnaires ne feraient pas leurs 35 heures hebdomadaires imposées par la Loi.

Et il nous le prouve avec ces graphiques (prêtés certainement par Lenglet)

En effet, il nous dit que les 35 Heures hebdomadaires représenteraient 1607 Heures annuelles et que les Fonctionnaires n'en effecturaient que 1579 donc moins que ce prévu par la Loi.

Le problème c'est que 35 heures Hebdomadaires ne font pas 1607 heures annuelles...

35 X 52 semaines = 1820 Heures à cela on déduit les 5 semaines de Congés annuels soit 175 heures, reste donc 1645 Heures a cela on déduit les 10 Jours fériés et 2 Ponts (moyenne appliquée dans le Privé) soit 84 heures il reste donc .....

1561 heures.

Donc 35 H hebdo ne font pas 1607 heures annuelles Messieurs les Journaleux de la 2

(ou de mes deux)...CQFD.....T

LES FONCTIONNAIRES NOUVELLE CIBLE DES MEDIASLES FONCTIONNAIRES NOUVELLE CIBLE DES MEDIAS
LES FONCTIONNAIRES NOUVELLE CIBLE DES MEDIAS
Lire la suite

Publié depuis Overblog

29 Mai 2015 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

Lire la suite

Déclaration CGT 8 juin 2015

28 Mai 2015 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

Déclaration CGT 8 juin 2015
Lire la suite

70eme ANNIVERSAIRE DE LA SECURITE SOCIALE

28 Mai 2015 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

70eme ANNIVERSAIRE DE LA SECURITE SOCIALE
70eme ANNIVERSAIRE DE LA SECURITE SOCIALE

A l'heure où notre Pays le 3ème Pays le plus riche du Monde est en train à grand coups de lois régréssives de détruire tous les acquis obtenus par nos anciens quand notre PAys était ruiné souvenons nous comment ont été arrachées toutes ces conquêtes sociales.

MISE AU POINT DE MICHEL ÉTIÉVENT, AUTEUR DU LIVRE « AMBROISE CROIZAT OU L’INVENTION SOCIALE, SUIVI DE LETTRES DE PRISONS 1939-1941 ».

"Prenons les devants…. Lors de l’hommage national du 70ème anniversaire de la Sécu (si jamais il est rendu !!!!!…), attendez vous encore et ceci malgré l’énorme travail fait pour rétablir l’histoire, à ce qu’ils disent que la sécu a été fondée par Pierre Laroque. ( Ainsi qu’il est dit souvent…).

"CE QUI EST CURIEUX C’EST QUE LORSQUE L’ON ÉVOQUE UNE LOI, ON LUI DONNE TOUJOURS GÉNÉRALEMENT LE NOM DU MINISTRE QUI L’A PROMULGUÉE, ET NON DU FONCTIONNAIRE QUI A PARTICIPÉ À SA MISE EN PLACE :

"Ainsi dit-on :

  • > Loi Macron,
  • > Loi Juppé ou
  • > Loi Weil par exemple.
"ET BIEN NON, LÀ ON VOUS DIRA LOI "LAROQUE" (DIRECTEUR DE LA SÉCU) QUI N’ÉTAIT QUE LE FONCTIONNAIRE DE CROIZAT.

"Ben, tiens, on ne va pas donner à une institution enviée dans le monde entier et que socialistes, patrons et droite s’évertuent à casser, le nom d’un ministre communiste [Et ancien secrétaire général de la fédération CGT de la métallurgie—NDLR].

"ET POURTANT C’EST LUI, LUI LE BÂTISSEUR DE CE BEAU CONQUIS SOCIAL DE JANVIER 1946 À JUILLET 1946 ALORS QU’IL EST MINISTRE DU TRAVAIL ET DE LA SÉCURITÉ SOCIALE (DE NOVEMBRE 1945 À MAI 1947).

70eme ANNIVERSAIRE DE LA SECURITE SOCIALE

"On vous parlera encore d’une création de De Gaulle… oui mais, voilà, De Gaulle avait déjà démissionné (15 janvier 1946) lorsque Croizat, après avoir conçu les lois ( de création de la sécu (mai, juin 1946) ), mit en place les 138 caisses avec la CGT et le peuple de France. (Malgré l’opposition violente de la droite, des assurances privées, des médecins, des patrons, des notables mutualistes, de la CFTC.)

"De plus De Gaulle sera le premier à la casser en octobre 1967 avec les ordonnances Jeanneney qui suppriment les élections démocratiques des caisses, divisent la sécu en trois branches et établissent le paritarisme qui donne la gestion aux patrons. Juste une petite vérité a rétablir: Pierre Laroque n’est que le commis d’écriture qui mit en forme l’ordonnance portant création de la sécu du 4 octobre 1945.

"Cette ordonnance est une émanation directe du CNR et de la réflexion et conception collective menée sous la maîtrise d’oeuvre de Croizat dès sa nomination comme président de la Commission du Travail à l’assemblée consultative (juin 1943) du Gouvernement provisoire à Alger. Et ceci en lien très actif avec les services du ministère de la Santé dirigé par François Billoux, autre ministre communiste, jamais évoqué lorsque l’on parle de la sécurité sociale.

"Pierre Laroque ne prendra d’ailleurs ses fonctions qu’en septembre 1944. C’est sûr qu’il est difficile d’admettre la réalité de l’Histoire et surtout l’actualité brûlante et la modernité d’un homme comme Ambroise Croizat à l’heure où droite, patronat et socialistes veulent privatiser ce bien national qu’est notre belle sécurité sociale.

"LE MEILLEUR HOMMAGE QUE NOUS POUVONS RENDRE À AMBROISE CROIZAT, ET POUR CE 70EME ANNIVERSAIRE, EST DE NOUS BATTRE SANS CESSE PARTOUT POUR QUE LA SECURITÉ SOCIALE NE SOIT PAS UNE COQUILLE VIDE LIVRÉE AU PRIVÉ MAIS QU’ELLE RESTE CE QUE CROIZAT ET LE PEUPLE DE FRANCE QUI L’ONT BÂTIE ONT VOULU QU’ELLE SOIT : UN VRAI LIEU DE SOLIDARITÉS, UN REMPART AU REJET, À LA SOUFFRANCE ET À L’EXCLUSION.

"Amitiés a tous

"Michel Étiévent

"Merci de partager abondamment"

70eme ANNIVERSAIRE DE LA SECURITE SOCIALE
70eme ANNIVERSAIRE DE LA SECURITE SOCIALE
Lire la suite

STDG : LA LUTTE A PAYE...

28 Mai 2015 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

STDG : LA LUTTE A PAYE...
STDG : LA LUTTE A PAYE...

Après 22 jours de grève, les salarié-e-s de la STDG ont décidé, en assemblée générale, la reprise du travail.

Une issue favorable à ce conflit puisque les salarié-e-s ont obtenu :

* 0,6% d’augmentation,

* le 01 et le 08 mai payés

* ainsi qu’une prime de 300,00 €.

C’est une victoire qui montre, une fois de plus, que la lutte paye et que le rapport de force était nécessaire puisque, pendant 50 jours, lors des négociations annuelles obligatoires (NAO), le patron ne proposait aucune augmentation de salaire;

STDG : LA LUTTE A PAYE...

L’organisation de la grève : piquets de grève, manifestations, interpellation du Préfet et des élus,… ont permis, également, cette issue favorable.

Les Syndicats accusent ce délégataire, Transdev de toute la responsabilité de ce conflit qui voulait bloquer les salaires pendant 3 ans malgré que la STDG soit en bonne santé financière, puisqu'elle reverse au groupe TRANSDEV 700 000€ par an, tout en sachant qu’elle a touché 400 000 € d’argent public au titre du Crédit d’impôt compétitivité (CICE).

De plus il est bon de savoir que le Conseil général a payé le service au délégataire de la DSP même pendant la grève alors que très peu de cars ont circulé.

Il est également intéressant de noter que lechiffre d'affaires de la Société Transdev s'est élevé à 6,6 milliards d'euros, et que ce groupe prévoit, pour 2020, un chiffre d'affaires supérieur à 8 milliards d'euros.

La Société a utilisé tout ce qu'elle pouvait pour pourrir ce conflit allant même jusqu’à criminaliser le mouvement en mettant plusieurs Responsables Syndicaux au tribunal…

Une issue favorable donc qui donne de l’espoir à tous les salariés des réseaux de Transport Urbain qui sont toujours en lutte comme Toulouse ou bien certains réseaux de l’île de France également gérés par le Groupe Transdev.

A la STDG la lutte a payé et les Syndicats continueront de soutenir les salarié-e-s en lutte comme, peut-être prochainement, ceux de TCN (Groupe Kéolis) à Nîmes.

STDG : LA LUTTE A PAYE...
Lire la suite

Avec Hollande, la Chasse aux Pauvres est ouverte !!!!!

28 Mai 2015 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

Avec Hollande, la Chasse aux Pauvres est ouverte !!!!!
Avec Hollande, la Chasse aux Pauvres est ouverte !!!!!

C’est une première, avec ce Gouvernement dit de gauche, la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) va avoir accès aux relevés de comptes courants et d’épargne des bénéficiaires de la CMU, qui évite aux plus démunis d’avancer les frais non remboursés par la Sécurité Sociale chez un généraliste ou à l’hôpital.

Objectif : lutter contre la fraude en vérifiant que les revenus déclarés correspondent bien aux mouvements sur leurs comptes.

ON CROIT REVER....

Certes, la fraude aux prestations sociales est un problème, qui justifie pleinement qu’on s’en préoccupe.

La cour des comptes estime que ce type de fraude pourrait avoisiner 2 à 3 milliards d’euros.

C'EST BEAUCOUP......

C’est cependant c’est 3 fois moins que le non recours aux prestations sociales, c’est à dire les familles qui pourraient en théorie bénéficier d’aides mais n’en bénéficient pas en pratique. Le non recours est en effet estimé (entre RSA, prestations familiale et de logement) à plus de 10 milliards d’euros par an.

Certes cette fraude pèse sur les Finances Publiques, mais pourquoi ne pas également s’inquiéter de la Fraude Fiscale qui représente environ 60 à 80 Milliards d’euros par an

Avec Hollande, la Chasse aux Pauvres est ouverte !!!!!

Ce montant représente entre 16,7 et 22,3% des recettes fiscales brutes de l'État, voire plus

Il représente le double des économies budgétaires inscrites dans la loi de Finances 2015.

Dit autrement, si les 60 à 80 milliards d'euros étaient vraiment versés dans les caisses de l'État, la logique austéritaire prônée par le gouvernement en prendrait un sacré coup.

En cette période où l’on cherche par tous les moyens à trouver des ressources nécessaires pour équilibrer nos comptes, on le voit bien la lutte contre la fraude fiscale est donc une priorité, mais nos Gouvernants l’entendent-ils de la sorte ?

Avec Hollande, la Chasse aux Pauvres est ouverte !!!!!
Lire la suite

Loi MACRON, le Sénat en remet une couche...

28 Mai 2015 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

Loi MACRON, le Sénat en remet une couche...

Le Sénat qui trouvait La fameuse loi Macron pas assez "Libérale" l'a déjà faite évoluée

MAIS POUR LE PIRE !

En effet, notre gériatrie sénatoriale (le Sénat donc) a cru bon de rajouter par amendement un nouveau troll anti-social dans ce torchon macronniste : le seuil du nombre de salariés pour devoir procéder obligatoirement à des élections de délégués du personnels dans une entreprise passerait de 11 à 21.

Autre relèvement de seuil : les obligations pesant sur les entreprises dépassant 50 salariés le seraient désormais à partir de 101 salariés. Cette mesure a été votée alors qu'un projet de loi sur le dialogue social, porté par François Rebsamen, vient d'être présenté et devrait être débattu à partir du 20 mai 2015.

UN VRAI SCANDALE ! (comme disait Georges)
UN VRAI SCANDALE ! (comme disait Georges)

Par ailleurs, « the cherry at the top on the cake », (la cerise sur le gateau pour les francophones) les entreprises qui arriveraient donc à 21 salariés (nouveau seuil pour procéder à des élections Délégués du Personnel) ou à 101 salariés (seuil pour le Comité Etablissement et les CHSCT), auraient maintenant 3 ans avant d'avoir l'obligation de provoquer des élections professionnelles !

Mais ce soir M. HOLLANDE voulant certainement donner des gages supplémentaires à Bruxelles et au MEDEF, vient d'en rajouter une couche en annonçant la création d'un barème d'indemnités de licenciement accordées aux Prud'Hommes...Donc suppression des risques juridiques pour les entreprises. Il n'est plus question d'indemniser les préjudices subis par les salariés mais de fixer des montants à l'avance.

Loi MACRON, le Sénat en remet une couche...

De plus, Les accords de maintien de l'emploi, qui permettent de réduire le temps de travail et le salaire d'employés d'entreprises en difficulté financière, seraient assouplis. Comme le souhaitait le Medef, il serait désormais possible de conclure des "accords offensifs". Ce qui reviendrait à déroger aux 35 heures par accord majoritaire d'entreprise.


Le MEDEF obtient ce qu'il n'osait même pas demander !

Des amendes aux montants modestes avec le droit de faire le pire du pire aux salariés puisque de facto, les préjudices ne seront plus indemnisés !

Bref, la casse du Code du travail à coup de marteau continue : SILENCE AUX PAUVRES !

Loi MACRON, le Sénat en remet une couche...
Lire la suite

Créer, c'est résister. Résister, c'est créer...............

26 Mai 2015 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

Lire la suite

Alès en 1976

19 Mai 2015 , Rédigé par Privés d'emploi Alès

Lire la suite
1 2 > >>